Sortie Albaola 2012

Image: 

Commentaires

 
                 
 Un très bon moment de 2012
                                                                 La ola
                                                                               pour
                                                                                          ALBAOLA
                   
 
      
              En ce samedi six octobre deux mille douze,un matin comme tous les matins d'automne comblé d'un 
vent du sud au fort tempérament pour la plus grande joie des pavillons EGURREZKOA ,nous nous sommes réunies à huit heures au port de LARRALDENIA avec une jolie flottille de sept unités , composé de KASKO-GORRI , ASKI-ZAIT ,BIGARÉNA , PEROXÉ II , XAVIER , KOKO , AMATTO et CHAMARA basé à Hendaye,il nous rejoint au Cap Higuer pour former la huitième unités ,nos moteurs ronronnent impatients pour appareiller vers notre destination de PASAIA .Après avoir échangé les dernières consignes ,dans ce bon accord nous larguons nos amarres et prenons le départ synchroniser les un derrières les autres comme au souvenir des grandes campagnes de DAKAR pour cette traversé au profil ludique et divertissant,pour certains un grand moment de pêche,pour d'autre mitraillage de photo et pour ma part un grand plaisir de naviguer à la découverte d'une nouvelle destination . Après avoir souligner notre belle côte de la corniche jusqu'au Cap Higuer ,ballotté par le mouvement de mer et décoiffé par le souffle du vent,nous voila devant un nouveau littoral a la beauté naturel et sauvage , un réservoir de flore et de faune très précieux qui était en bascule pour un projet portuaire au ressource unilatérale avorté par le bon sens des hommes de pouvoir au regard simple et à la fois vénal sur ce trésor inestimable à la frontière du solide et du liquide dans une cohabitation conflictuelle causé par le mouvement perpétuelle de notre support de navigation.Mais au fil de notre avancé face à ce relief se présente une brèche dans la falaise pour donner naissance à notre destination, l'instant devient important et impressionnant à l'approche du PASSAGE entre ces deux montagnes,à bâbord dans son sommet se trouve un arceau métallique avec une station de repérage et d'orientation des navires et à tribord ériger sur la cime du mont,un petit château doté de son donjon couronné du phare de PASAIA au profil paternel et sécurisant pour tous les marins du monde .Dans la progression de notre insertion nous arrivons devant le quai d'ALBAOLA avec un accueil dé plus chaleureux par les membres des lieux,en toute courtoisie nous les laissons à tribord pour effectuer la visite de ce vaste port en traçant notre empreinte éphémère sur la toile au reflet à facette occasionnant un léger remous qui dérange le repos des occupants aux longues amarres,nos regards sont émerveillés devant ces maisons qui ont les pieds dans l'eau aux fortes racines de notre identité. Dans notre parade nous apercevons notre guide local qui nous dirige pour faire accoster nos embarcations à l'un des pontons de San Juan,nous débarquons sur la terre promise dans un environnement aux structures modernes,puis nous avançons dans ces rues où le contraste est surprenant nous avons le sentiment de remonté le temps dans cette architecture néo basque accentuer par un soupçon médiéval avec un peu d'imagination l'on pourrais voir débouler les hommes de quai et les commerçants avec leurs charrettes à bras ou tirer par l'énergie animal chargé de multiples provisions et marchandises de toute nature venant de tous bord par les pêcheurs et les marins de toutes horizon .Mais la réalité reprend vie devant la rampe d'accès du passeur,c'est bien volontiers que nous nous laissons transporter sur ce bateau en bois qui effectue la navette entre les deux berges ,il nous dépose à San Pédro le lieu de notre rendez-vous avec les membres de ce musée charger d'histoires des plus étonnantes,de nos pêcheurs au courage démesuré et les chefs-oeuvres des charpentiers de marine à l'écoute des marins pour réaliser la meilleur des embarcations,au profile de carène le mieux adapter pour leurs besoins de navigation.Dans la progression de notre visite qui nourrit notre curiosité et charge notre mémoire d'information,c'est dans un modeste atelier que se trouvent les secrets les plus anodins,mais pour les yeux experts le discernement est fascinant devant ces épures et maquettes,avec les outils disposer sur les établies ou dans leurs emplacements au mystères de leur utilité,suspendu à des clous des gabarits de cintre aux multiples galbes et à même le sol sur des chantiers ,ventilé par des rablettes les billes de bois aux courbures naturel pour le façonnage spécifique de l'ouvrage à remplacer ou à exécuter . De cette atmosphère de noblesse aux essences variée nous nous rendons à l'extérieure pour un moment de convivialité devant les coques en réparation ou est dressé un généreux buffet.Nous faisons honneur à ce bon repas accompagné de bonne humeur au échange divers sans barrière de langue,nos liens se construisent naturellement dans un partage de notre passion a naviguer sur des bateaux en bois.Pour immortaliser notre venue dans ce cadre magnifique nous aboutissons sur des photos de groupes, les discours mettent du baume au coeur et la séparation du retour est difficile.Nous faisons le chemin inverse pour la récupération de nos bateaux et nous nous engageons dans l'estuaire de PASAIA et à la hauteur d'ALBAOLA ,KASKO-GORRI s'approche du quai pour faire un don au symbole de notre amitié ,dés que la transmission est effectuée, les cornes de brume et les exaltations des deux groupes assourdissent les moteurs en action tout en attirant le regard curieux des badauds, dans ce vacarme nous prenons la mer appuyer de nos salutations mutuelles.Des que nos amis ont disparus de notre mire,nous nous mettons en situation de pêche en nous déployant sur notre jardin maritime.Après avoir sillonné et écumé une bonne partie du chemin de retour nous nous sommes dispersé pris par l'engouement dans notre activité nautique dans ce royaume océanique ou le destin a un rendez-vous au point de coordonné Latitude 43°25.498'Nord et Longitude 001°46.900'Ouest,KASKO-GORRI,XAVIER et AMATTO ont fait une rencontre des plus appréciable ils ont tutoyer les dauphins. Nôtres plaisirs  est immense d'échanger un moment d'intimité généreusement accordés par nos cousins mammifère,ce n'est rien de le dire mais c'est énorme de le vivre .
Cette opportunités peut-être pour certains une évidence pour moi c'est une exception que mon compagnon de bois m'a permis d'assister à ce ballet idyllique au attrait originelle,je compte sur lui pour sublimer des instants aussi simple de la vie au pouvoir de combler mon esprit de cette beauté si singulièrement au couleur du bonheur .
Voila une si belle journée qui se clôture dans une réussite totale nous remercions nos amis d'ALBAOLA de la qualité de leur accueil,nous sommes heureux d'avoir parcourut les quelques milles qui sépare nos deux villes côtière pour réunir le coeur des hommes et partager le plaisir d'un peuple.
Ce beau voyage a put être réaliser grâce à la participation de ces quelques bateaux,notre image de marque est faite de la très bonne volonté des propriétaires pour être présent dans nos manifestations,merci de cette présence assidu dans l'espoir de voir croître le nombre de joyaux navigants chaque année pour avoir le plaisir de vivre des émotions de grande amitié au sein et dans la vie d'EGURREZKOA. 
 
 
                                                                                              SUZANNE Jacques